Parlons Déco Aménageons votre intérieur

16 janvier 2019

Aménagement : l’importance de l’éclairage dans votre décoration

Filed under: Conseils ParlonsDeco.fr — Christian @ 10 h 39 min

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

L’éclairage est un élément fondamental dans la décoration d’intérieur, mais il se voit trop souvent négligé. Pourtant, il contribue bien plus qu’on ne l’imagine à donner son atmosphère à une pièce. Suivez donc nos conseils pour éviter une maison trop terne.



LES BONS RÉFLEXES POUR ÉCLAIRER SON LOGEMENT

L’éclairage doit se penser dès l’aménagement de la pièce, parce qu’il ne se fait pas de la même façon selon l’ambiance qu’on veut lui donner, mais aussi selon le type de pièce dont il s’agit. Par exemple, évitez les lampes au-dessus d’un miroir, car elles créent des ombres disgracieuses, installez-les plutôt sur les côtés. Dans la salle à manger, préférez une suspension au-dessus de la table, et, dans le salon, pensez qu’il s’agit de créer une ambiance cosy, où vous aurez envie de vous installer pour passer du temps.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à multiplier les sources de lumière, ce qui suppose d’avoir l’installation électrique adéquate, et donc, oui, à penser à toutes ces considérations en amont. Cela suppose aussi de prévoir un contrat d’électricité qui vous permettra que les plombs ne sautent pas lorsque vous allumerez la cuisine. Si vous êtes en pleine rénovation, n’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de votre fournisseur. Préférez contacter EDF en fonction de l’endroit où vous vivez : ainsi, si vous résidez à Nice, vous pouvez passer par ce site, pour trouver le numéro propre à votre ville.

Mais attention : il est important de bien éclairer une pièce, mais ne tombez pas dans l’excès inverse, comme on vous l’explique bien ici.

Ensuite, pensez à adapter le type d’éclairage. Préférez les plafonniers aux spots, qui ont tendance à donner une lumière criarde et ne sont pas très esthétiques. Choisissez également bien vos ampoules, qui jouent énormément sur l’intensité de l’éclairage mais aussi la couleur de celui-ci. En somme, pensez aux détails qui font la différence !



EN QUOI L’ÉCLAIRAGE JOUE-T-IL SUR LA DÉCORATION ?

L’éclairage de votre intérieur fonctionne en fait en deux volets : d’abord, la luminosité de la pièce elle-même, mais aussi la décoration en soi. Cela s’explique par le fait que l’éclairage d’un intérieur participe fortement à l’ambiance d’une pièce, mais aussi, tout simplement, qu’il se fait par le biais de lampes, qui, donc, relèvent directement de la décoration de la pièce en question.

Il faut savoir que l’éclairage joue sur la surface d’une pièce, et que, bien travaillé, il met en valeur ses couleurs, ses teintes, ses meubles et accessoires. C’est ce que l’on entend lorsqu’on parle de l’ambiance d’une pièce. Un éclairage mal choisi donne un air de parking à une cuisine et rend un salon triste. Au contraire, utilisé à bon escient, il agrandit la pièce et peut vous aider à créer un endroit chaleureux et accueillant, où il fait bon vivre et passer du temps.

A cela, il faut ajouter les considérations liées au choix des luminaires : les lampes sont elles aussi un élément important de la décoration, et il est important de les choisir en fonction de l’ambiance que l’on veut donner à la pièce. En d’autres termes, oubliez la lampe qui jure avec le reste de la décoration !


9 octobre 2018

Vivifier sa chambre à coucher

Filed under: Conseils ParlonsDeco.fr — Christian @ 15 h 58 min


Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.


Vivifier sa chambre à coucher

La chambre à coucher est un endroit où l’on souhaite se détendre et passer du bon temps au calme. Si vous trouvez qu’elle vous déprime, nous vous donnons quelques conseils pour lui redonner une seconde jeunesse facilement.

Mettre de la couleur

Avoir une chambre terne peut avoir un impact sur le moral au quotidien. Ainsi, il peut être intéressant d’envisager des couleurs pour les murs de votre chambre. En fonction de vos goûts et de votre personnalité, vous pouvez opter pour des tons plus chaleureux ou plus froids. Le rouge procurera un caractère affirmé à votre chambre. Le bleu en revanche, apportera une touche apaisante et relaxante. N’hésitez pas à laisser parler votre créativité, à colorer votre sol ou votre plafond aussi pour créer l’ambiance dont vous rêvez..

A l’inverse, il est fortement déconseillé de choisir une couleur aléatoirement. Il faut que la couleur vous plaise même si elle n’est pas conventionnelle. La chambre est la pièce la plus intime de la maison. Il faut donc créer un espace où l’on se sent bien. La notion de bien-être prend tout son sens au coeur de cette pièce fondamentale..

Le mobilier

Le mobilier de la chambre est aussi crucial pour la rendre plus à votre goût. Pour que votre chambre reste agréable à vivre, privilégiez son côté pratique tout en pensant à l’accommoder de manière esthétique et moderne. En effet, une chambre peut-être jolie mais c’est avant tout son confort qui vous permettra de l’apprécier pleinement au quotidien. Pour cela, pensez à avoir de quoi ranger vos affaires avec du mobilier design sans pour autant surcharger votre chambre. Simplicité et minimalisme sont les maîtres mots pour créer une ambiance chic. Si vous souhaitez une chambre cosy, n’hésitez pas à l’agrémenter de tapisseries et d’accessoires décoratifs.

Le lit

Le lit est l’élément central de la chambre. N’hésitez pas à le mettre en avant avec une décoration : la parure de lit. L’idée n’est pas une explosion de couleurs pour ce drap ornant le lit mais de trouver une couleur qui sera bien mise en avant par la tonalité générale de la chambre.

Les fenêtres

Si vos fenêtres sont trop anciennes, il peut être judicieux de les changer. L’esthétique est importante mais il faut aussi remarquer que le double vitrage vous fera faire des économies d’énergie. La facture d’énergie peut baisser de façon considérable grâce à une meilleure isolation, plusieurs centaines d’euros par an. Il existe aussi d’autre moyen pour faire des économies d’énergie. Vous pouvez souscrire à un contrat d’énergie en fonction de votre consommation. Depuis l’ouverture à la concurrence du secteur, de nombreux acteurs existent sur le marché. Il est possible de changer de fournisseur d’énergie avec EDF par exemple n’importe quand et pas seulement au moment du déménagement et de la mise en service du compteur. Vous aurez plus de renseignements sur cette question en cliquant ici. Que vous habitez en Île-de-France ou ailleurs, les prix sont les mêmes. Vous retrouvez par exemple ici les informations concernant EDF à Villeparisis.

17 avril 2014

Comment rénover un plancher ou un parquet en bois ?

Filed under: Conseils ParlonsDeco.fr — Christian @ 16 h 58 min


Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Vous souhaitez rénover votre plancher mais vous ne savez pas par où commencer ?
Nous avons fait l’expérience pour vous. Suivez le guide !

plancher avant

Pour commencer il ne faut pas confondre plancher et parquet. Le plancher désigne le support sur lequel un revêtement va être apposé au sol. Un plancher peut donc être en béton mais il est, dans l’esprit des gens, plus communément perçu comme étant un sol constitué de planches en bois. Le parquet, peut quand à lui tout à fait être posé sur un plancher. Il est en général constitué de lames de bois assemblées selon différentes techniques (clouées, flottantes, collées).

Astuce : pour repérer un plancher d’un parquet sachez que le plancher passe en dessous des plaintes.

pièce avant

 

 

 

 

 

Votre plancher a noircie avec le temps. Il est devenu sombre, encrassé, et il est loin d’avoir autant d’éclat qu’avant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Etape 1 : La ponceuse de parquet

ponçage

 

 

 

 

Équipez-vous d’une ponceuse à parquet pour dégrossir et égaliser votre plancher. Utilisez la machine dans le sens des rainures du bois pour ne pas trop le dénaturer.

 

 

 

 

 

 

 

Etape 2 : Poncer à la main

poncage main

 

 

Pour les finition, utilisez une ponceuse à main et du papier au grains de plus en plus fins (40, 80, 120 gr.).

 

 

 

 

 

 

Etape 3 : Le grand nettoyage

IMG_6122

 

Dans un premier temps passez l’aspirateur. Il est primordiale de bien aspirer les résidus en tout genre qui auraient pu venir s’intercaler entre deux lames de bois.

Nettoyez ensuite votre parquet avec de l’eau dans laquelle vous aurez dilué un peu de produit type « préparation avant rénovation pour parquets« .

 

 

 

 

Etape 4 : Traitez le bois

IMG_6172

 

Une fois votre parquet bien nettoyé et sec, utilisez un produit traitant pour bois. Il est en effet nécessaire de traiter votre plancher avec un produit insecticide et fongicide curatif et préventif afin de préserver le bois dans la durée.

 

 

 

Etape 5 : Cirez ou vitrifiez

vitrificateur

 

L’étape finale doit être réalisée une fois le parquet entièrement nettoyé et sec. Le vitrificateur s’applique à l’aide d’un pinceau (spalter) et la cire à l’aide d’un balais chiffon sur lequel vous verserez directement le produit avant de l’appliquer sur le bois.

 

 

Découvrez la gamme de produits d’entretien pour sols et parquets de ParlonsDéco.fr

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à contacter le service client de ParlonsDéco.fr au 03 20 28 15 65 ou à contact@parlonsdéco.fr

8 avril 2014

Ménage de printemps, avec des produits ménagers « vintages »

Filed under: Conseils ParlonsDeco.fr,Produits ParlonsDeco.fr — Christian @ 17 h 05 min

Produits ménagers et astuces de grand-mère

Lors de l’émission 100 % Mag du 20 Mars, le chroniqueur Jean-Philippe Doux, a testé « des recettes de grand-mère » pour réussir son nettoyage de printemps. Lors des tests, nous avons  pu découvrir l’efficacité du Percarbonate de sodium Miraculous, et sel d’oseille. Une nouvelle gamme de produits ménagers proposés par Starwax, spécialiste des produits de propreté pour la maison.

starwax-fabulous

 

 

Le percarbonate de sodium : blanchissant et détachant

Le percarbonate de sodium, est un puissant agent blanchissant et détachant, il est essentiellement composé d’eau oxygénée et de carbonate de soude. Pratique lorsqu’on souhaite se débarrasser rapidement d’une tâche de vin, de confiture, ou encore de sauce tomate. Son utilisation est très simple, mélangez une cuillère à soupe de percabonate de sodium à un litre d’eau, puis laissez agir de 5 minutes à une nuit entière selon la résistance du tissu et l’ancienneté de la tâche. Regardez la puissance de ce détachant « vintage ».

image1

Le sel d’oseille

Dans le deuxième test, Jean-Philippe Doux nous montre la performance du sel d’oseille.   Il est reconnu pour blanchir le bois et le cuir mais également pour  dissoudre les tâches de rouille, de vernis et d’encres. Constatez son efficacité sur le mobilier de jardin en bois :

image2

Retrouvez toute la gamme de produits ménagers Starwax The Fabulous (le savon noir, le renovateur de marbre, le blanc de Meudon…) sur ParlonsDeco.fr

Pour revoir la vidéo de l’émission 100 % mag, Cliquez ici

7 avril 2014

Comment installer un escalier escamotable en bois ?

Filed under: Conseils ParlonsDeco.fr,Produits ParlonsDeco.fr — Christian @ 13 h 28 min

Sur ParlonsDéco, la gamme d’escaliers escamotables s’étend. Parmi les escaliers dépliants en bois ou en aluminium vous trouverez surement chaussure à votre pied. Cependant une seule question vous préoccupe : mais comment l’installer ? L’exemple du ClickFIX76 de chez Burger.

Escalier-escamotable-CLICKFIX76

Le montage se réalise très simplement et en peu de temps, grâce à son système de clics breveté. Une seule personne est nécessaire pour installer l’escalier escamotable Clickfix 76.

 

Réaliser l’ouverture du plafond

Dans un premier temps, déterminez l’emplacement de votre escalier escamotable, soyez vigilant à la hauteur sous plafond pour les toits mansardés. Réalisez le tracé à l’aide d’une équerre de menuisier et d’un crayon, dessinez les dimensions de la trémie (120 x 60 cm). Puis utilisez une scie électrique pour procéder à l’ouverture du plafond.

 

Déposer le caisson de l’escalier

fixer-lattes

Dès que la trappe est ouverte, placer des lattes robustes à chaque extrémités, qui serviront de cale pour poser le caisson. Déposez le caisson de l’escalier sur ces cales, vous pouvez maintenant vérifier que votre caisson est bien droit, avec un niveau à bulles et une équerre.

 

 

Fixer le caisson

calles

 

 

Une fois cette opération effectué, placez quelques  cales pour bloquer le caisson, puis fixez le cadre de chaque côtés à l’aide de vis.

 

 

 

Ôtez les lattes d’appui et clipsez l’escalier escamotable au caisson en suivant les indications indiquées dans la notice. Fixez le cache de l’escalier en quelques coups de tournevis.

 

Ajuster la taille de l’escalier escamotable

ajuster-escalier

 

 

 

Vous pouvez ajuster la taille de votre escalier en sciant les extrémités, pour un bon réglage hauteur sol à plafond.

 

 

Il ne vous reste plus qu’à placer les patins antidérapants, et vérifiez que l’escalier s’ouvre et se referme convenablement. Vous pouvez également, passer une petite couche de vernis ou de peinture, pour embellir votre escalier escamotable.

Pour plus d’informations sur les escaliers escamotables et le montage de ces derniers, cliquez ici

 

Comment monter son escalier escamotable en vidéo :

22 novembre 2013

Poêle à bois et chauffage. Prim’Bois, crédits d’impôts et prêts à taux zéro : tout ce qu’il faut savoir !

Filed under: Conseils ParlonsDeco.fr,Produits ParlonsDeco.fr — Étiquettes : , , , , , , — Christian @ 15 h 01 min

Vous souhaitez faire l’acquisition d’un poêle à bois et vous savez que vous avez le droit à certains avantages sans pour autant savoir aux quels ? Essayons d’éclaircir la situation…

 

– La prime PRIM’BOIS

Avec la Prim’Bois CEE Invicta Total vous êtes susceptibles de  recevoir une aide de 80 à 145€ sur l’achat d’un appareil de chauffage au bois pour l’acquisition et l’installation d’un appareil indépendant de chauffage pour votre logement.

 

Étape 1

ParlonsDéco.fr réalise le devis du matériel choisi et remplit la fiche premier contact.
– ParlonsDéco.fr envoie  au service CEE Invicta-Total cette fiche premier contact.

Étape 2

– Vous recevez directement l’attestation de fin de travaux pré-remplie après vérification de l’éligibilité.

Étape 3

– Une fois les travaux achevés, vous envoyez, par courrier à l’adresse indiquée ci-dessous :

■ l’attestation de fin de travaux (cosignée par l’installateur)
■ la copie de la facture acquittée
■ un RIB.

CEE TOTAL INVICTA
CS 40010
68025 COLMAR CEDEX
ÉTAPE 4
Après traitement, vous recevez directement
de TOTAL un virement correspondant au montant
de la PRIM’BOIS.

 

– A propos du Crédit d’impôts

 

Généralités :

Un crédit d’impôt sur le revenu, applicable au coût des équipements de production d’énergie, est accordé par l’Etat. Il est valable du 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2015 à condition qu’il utilise une source d’énergie renouvelable dont le but essentiel est la production de chaleur ou d’eau chaude.

A partir du 1er janvier 2013, le crédit d’impôt est réservé aux dépenses réalisées dans des logements achevés depuis plus de deux ans.

Montant :

En 2013, le crédit d’impôt est égal à 15% du coût TTC des équipements de production d’énergie renouvelable fonctionnant au bois. Le taux atteint 26% si l’appareil de chauffage au bois intervient en remplacement d’un même matériel.

Pour plus précision, rendez-vous sur le site Impots.gouv.fr. Cliquez-ici.

 

Modalités :

Le crédit d’impôt est accordé contre présentation d’une facture de l’entreprise ayant réalisé les travaux.

Dans le cas du remplacement d’un même matériel, la facture doit comporter la mention de la reprise de l’ancien matériel et les coordonnées de l’entreprise qui procède à sa destruction.
En outre, une déclaration de dépôt d’un appareil de chauffage au bois et d’engagement à sa destruction physique doit être remplie par l’installateur, le particulier et le recycleur. Cette déclaration devra être rédiger sur un document CERFA et servira de justificatif auprès des services fiscaux.

 

Critères :

Afin de vérifier si votre matériel est éligible au crédit d’impôt adressez vous tout d’abord à votre installateur.

En 2013, sont éligibles au crédit d’impôt, les équipements de chauffage au bois dont :

-Le rendement « h » est supérieur ou égal à 70 %.
-Le taux de CO « E » est inférieur ou égal à 0,3%.
-L’indice de performance environnemental, dénommé “I”, doit être inférieur ou égal à 2.
-L’indice de performance environnemental “I” est la troncature au dixième du résultat du calcul suivant :
-Pour les appareils à bûches : I = 101 532,2 × log (1 + E)/h²
-Pour les appareils à granulés : I = 92 573,5 × log (1 + E)/h²

Le taux de CO “E” et le rendement “h” sont mesurés selon les référentiels des normes en vigueur : EN 13229 pour les foyers, EN 13240 pour les poêles à bûches, EN 14785 pour les poêles à granulés, EN 12815 pour les cuisinières.

Les critères d’éligibilité au crédit d’impôt sont alignés avec ceux du label Flamme Verte, de fait, tous les appareils labellisés Flamme Verte 4 et 5 étoiles sont éligibles au crédit d’impôt 2013.

Attention :
Ces critères sont susceptibles d’évoluer. Vérifiez auprès de votre installateur si l’appareil que vous avez choisi respecte bien les derniers critères en vigueur.

 

– A propos du prêt à taux zéro :

Voici les conditions :

– Installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable.
– Chaudière bois : minimum classe 3
– Poêle bois, foyer fermé, insert : rendement supérieur ou égal à 70%

22 décembre 2011

Comment choisir la bonne taille de votre cache radiateur ?

Filed under: Conseils ParlonsDeco.fr — Christian @ 11 h 34 min

Une fois que vous vous êtes décidé sur le style du cache radiateur que vous voulez pour votre maison, il est important de mesurer votre radiateur correctement pour vous assurer d’acheter le coffret adapté.

En suivant les étapes décrites ci-dessous, vous serez en mesure d’acheter le coffret qui s’adaptera correctement à votre radiateur.

Première étape – la mesure de la largeur de votre radiateur

Mesurez la largeur de votre radiateur, assurez-vous que le ruban s’étend du bord extérieur de chaque vanne. La largeur intérieure de votre cache radiateur doit être plus grand que cette mesure.

 

 

 

Deuxième étape – la mesure de la hauteur de votre radiateur

Pour mesurer la hauteur de votre radiateur, il suffit de placer une extrémité de la bande sur le sol et mesurez à l’arête supérieure du radiateur. La hauteur intérieure de votre cache radiateur requise doit être plus grande que cette mesure

 

 

 

Troisième étape – la mesure de la profondeur de votre radiateur

La profondeur de votre radiateur est obtenue en plaçant le ruban sur le mur et de mesurer pour la face avant de votre radiateur. La profondeur intérieure de votre cache radiateur requise doit être plus grande que cette mesure.

 

 

 

IMPORTANT !!

Quatrième étape – la taille extérieure de votre cache radiateur

Une fois que vous avez établi que le cache radiateur est plus grand que votre radiateur, il est important de s’assurer que la taille extérieure de votre cache radiateur va également s’intégrer dans l’espace prévu autour de votre radiateur. Vérifiez en particulier les rebords de fenêtre, les alcôves, les meubles existants, etc

Retrouvez notre gamme complète de cache radiateur sur notre site ParlonsDéco.fr : 

– La gamme de cache-radiateur Classique

– La gamme de cache-radiateur Moderne

– La gamme de cache-radiateur Charleston

– La gamme de cache-radiateur Henley

– La gamme de cache-radiateur Georgian

– La gamme de cache-radiateur Rhode Island

Powered by WordPress